Elections CESAM FÈS : la Guinée-Bissau conteste les résultats et accable la Commission (LETTRE)

De report à report, les élections de la Section Fès de la Confédération des Étudiants et Stagiaires Africains Étrangers au Maroc (CESAM) ont enfin eu lieu ce 10 novembre. Les résultats largement contestés par la communauté bissau-guinéenne donnent pour vainqueur le sénégalais Khadim Diokhane qui a récolté 12 voix contre 7 pour son principal adversaire lusophone Mamadu Calido Baldé.

Nous vous proposons in extenso ladite lettre signée par le secrétaire général Mamadu Alfa :

Dans un courrier adressé au conseil confédéral de l’organisation, l’Association des Stagiaires et Étudiants Bissau-guinéens au Maroc (ASEBGUIM) dénonce la main noire du bureau sortant et les violations flagrantes des statuts par la Commission Électorale.

Messieurs les membres de la commission chargée de tenir les élections dans notre section CESAM FES, c’est avec regret et consternation que nous la communauté de la GUINEE BISSEAU  affiliée à la CESAM et particulièrement à la section de FES venons conformément à l’article 79 déposer  la plainte suivante objet de cette lettre. Cela en raison des multiples irrégularités constatées par de nombreux participants à ces élections notamment sur plusieurs faits:

1-l’usurpation et déformation des décisions issues de l’AGN du 03 novembre 2019 par le bureau sortant de FES

2-l’immixtion totale et flagrante dans ces élections par le bureau sortant de FES matérialisée par une réunion de plus de 2 heures tenue le jour même de ces élections.

3-Le candidat du Sénégal au poste de SG est inéligible en raison de sa dernière année d’étude,

4-Burundi, Soudan, Haïti ne bénéficient aucunement du droit de vote dans ces élections

5-La communauté de Haïti est un membre affilié à titre exceptionnel par contre cette situation ne lui octroie pas nécessairement un droit de vote à la place de simple membre d’honneur        

6-l’absence d’impression des bulletins de vote alors que la commission électorale a exigé les photos de chaque candidat

7-La Non présentation des différents dossiers des candidats à l’AG de Fès

8- Acceptation hors délais du candidat au poste de chargé sportif

9- Absence des signatures des candidats après les élections attestant l’acceptation du scrutin

Toutes ces injustices caractérisées par le mépris du statut de la confédération a  donc empêché notre candidat monsieur MAMADU CALIDO BALDE  d’être traité au même pied d’égalité que tous les autres candidats. Par conséquent notre communauté de la Guinée Bissau ne reconnait pas ces élections en violation du statut de la CESAM dans ses articles 74 , 37 et autres. »

Il faut noter qu’aussitôt élu, le nouveau bureau vient d’entamer ses activités et rencontres des autorités de la ville pendant que le Conseil Confédéral n’a pas encore statué sur la contestation de la communauté bissau-guinéenne dans le délai de cinq (5) jours conformément aux statuts.

Nous y reviendrons !

Cheick Amad
Contact Rédaction : afrimaghreb@gmail.com

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
LinkedIn