Espagne : les 1ers chiffres d’entrées des migrants subsahariens publiés

Le nombre d’entrées d’immigrés au premier mois de l’année a diminué à Ceuta par rapport à la même période en 2018. Il s’agit de données fournies par le ministère de l’Intérieur, ce qui contraste nettement avec ce qui s’est passé dans le reste du territoire national où on dénote une augmentation de 197% par rapport aux quinze premiers jours de l’année dernière.

Les entrées d’immigrants en situation irrégulière à Ceuta ont diminué par rapport à l’année dernière. Selon les données publiées par le ministère de l’Intérieur, 20 personnes sont entrées dans dans la petite ville espagnole par voie maritime, contre 21 en 2018 et 14 par voie terrestre, contre 37 personnes qui l’ont fait entre le 1er et le 15 janvier 2018. En termes absolus: les pourcentages indiquent une diminution de 1% et de 35,1% respectivement.

Par mer, deux navires sont arrivés à Ceuta cette année. Avec Melilla, il s’agit de la seule région espagnole où les statistiques baissent, puisque l’augmentation est de 197% au total au cours des premières semaines de 2019 dans l’ensemble du pays. Les côtes péninsulaire et balnéaire ont enregistré une augmentation de 168,2%, tandis que les îles Canaries ont accueilli 100% plus d’immigrants qu’au début de l’année dernière. Au total, 63 navires sont arrivés en Espagne, contre 37 l’année dernière.

Il faut noter que ce sont 3128 personnes qui sont arrivées en Espagne au cours des quinze premiers jours de 2019, dont 2912 (93%) l’ont par voie maritime. Par voie terrestre, ils ont réalisé les 7% restants, ce qui met en avant la ville autonome de Melilla.

Cheick, AfriMaghreb
Contact : afrimaghreb@gmail.com

A découvrir sur afrimaghreb…

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/espagne-les-1ers-chiffres-dentrees-des-migrants-subsahariens-publies">
LinkedIn