L’histoire du drapeau marocain, porteur d’espoir (Pierre Buisson)

Le premier drapeau marocain était entièrement blanc. C’était l’époque des dynasties des Mérinides et Saadienne. Il a été aussi orné d’inscriptions coraniques et était utilisé uniquement sur les champs de bataille … Au 17ème siècle, sous le règne de la dynastie Alaouite, le drapeau arborait une couleur rouge unie : la couleur des Chérifs de la Mecque.

Couleur rouge des chérifs

Ce rouge uni, trop commun à d’autres drapeaux, va être modifié : on va y placer une étoile à 6 branches, représentant l’étoile de David. Contrairement à ce qu’on croit habituellement, l’étoile de David n’est pas un symbole propre aux juifs. Elle est dans les trois cultures musulmane, chrétienne et juive, le symbole de la sagesse, de la vie et de la santé.

Drapeau marocain avec l’étoile de David

 

Jusqu’en 1954, l’étoile de David figurait sur les pièces de monnaie, de même que sur certains timbres du Mekhzen. Elle ornera le drapeau  jusqu’au début du 20ème siècle… Dans les légendes médiévales juives, islamiques e

Pièce de monnaie marocaine

t chrétiennes, le sceau de Salomon était un anneau magique que le roi d’Israël Salomon (Sulaymân repris dans la version islamique) était censé avoir possédé, et qui lui donnait simultanément le pouvoir de commander les Éfrits et les génies (jiinn) ou de parler avec les animaux. Le Coran, sans citer explicitement le Sceau, fait une large part à ces légendes concernant les pouvoirs de Salomon. Dans un des Contes des Mille et Une nuits, un mauvais génie aurait été emprisonné pendant 1 800 ans dans une bouteille de cuivre scellée d’un bouchon de plomb estampillé par l’anneau.

C’est à l’époque du protectorat, le 17 novembre 1915, que le drapeau portera une étoile à 5 branches

Une version historique racontera que l’État d’Israël ayant décidé de mettre cette étoile sur son drapeau, le Maroc décidera à s’en différencier en ôtant une branche au sien. Quoi qu’il en soit, l’étoile à 5 branches a été introduite par un Dahir du sultan Moulay Youssef. L’extrait du dahir décrète :

« Nous avons décrété de distinguer notre drapeau en l’ornant au centre du sceau de Salomon à cinq branches, de couleur verte. Dieu conduise cet emblème dans les voies de la prospérité et de la gloire, présentement et dans l’avenir. »

Symbolique de l’étoile à 5 branches, appelée aussi Pentagramme

Drapeau marocain portant le pentacle

Comme nous l’avons vu, le Pentagramme date de la plus haute antiquité. Il pourrait être associé à Salomon. Le Pentagramme est le symbole des cinq grands principes : Amour, Sagesse, Vérité, Justice et Vertu. Ce sont les cinq qualités que l’homme doit faire mûrir en lui pour devenir un être parfait. Le Pentagramme harmonise la raison et le cœur de l’homme et lui rappelle qu’il ne peut vivre et accomplir ses tâches correctement qu’à l’aide de son Père, Dieu. Le pentagramme symbolise de quoi l’homme est composé : son côté intérieur spirituel et son côté ex-

Pentagramme

térieur physique. L’étoile à cinq branches représenterait les quatre éléments primaires (feu, terre, air, eau) et la cinquième branche incarnerait l’esprit. Quand il pointe vers le haut, ce qui est le cas de l’étoile marocaine, le pentagramme pourrait représenter la domination de l’esprit sur la matière prisonnière des lois du cosmos. Le nombre 5 est également le nombre de l’harmonie et de l’équilibre. C’est aussi le nombre de la grâce divine. Envisagé comme le médiateur entre Dieu et l’univers, le cinq est considéré comme symbole de l’univers.

 

L’étoile sur le drapeau marocain

On retrouve cette étoile sur les armoiries du Maroc, entre deux lions. L’actuel drapeau du Maroc porte généralement l’étoile verte symétrique par rapport à l’axe médian vertical. Il se présente aussi parfois avec l’étoile verte symétrique par rapport à l’axe médian horizontal, la pointe axiale est alors dirigée vers la partie flottante. Cette variante a été vue devant le mausolée royal de Rabat.

                          armoiries du Maroc

Les cinq branches du pentacle évoquent les 5 piliers de l’Islam :

– Le pèlerinage à la Mecque

– La prière

– La foi

– Le ramadan

– La zakat (aumône).

Le fond rouge du drapeau marocain est la couleur des Alaouites. Quant à la couleur verte de l’étoile, elle est synonyme d’espoir et de courage, mais est aussi la couleur de l’Islam !…

Amicalement,

Pierre Buisson

A découvrir sur AfriMaghreb : Centres de débarquement de migrants : le « NON » du Maroc à l’Union Européenne

Partagez

One thought on “L’histoire du drapeau marocain, porteur d’espoir (Pierre Buisson)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/lhistoire-du-drapeau-marocain-porteur-despoir-pierre-buisson">
LinkedIn