« L’hypocrisie noire à l’étranger » Marie Danielle en a ras-le-bol (INTERVIEW)

Dans une vidéo qu’elle a publiée sur les réseaux sociaux en début de semaine, une jeune ivoirienne restauratrice au Maroc s’est violemment attaquée à ce qu’elle appelle « l’hypocrisie des frères noirs ». Visiblement choquée par les agissements de certains « frères de couleur » la bloquant sur les plateformes de vente entre subsahariens où elle expose son menu, Gnanne Marie s’est confiée à la rédaction d’AfriMaghreb.

Bonjour Gnanne, présentez-vous !

Bonjour, je suis Gnanne Marie Danielle, je suis à Marrakech depuis 7 ans. Je suis venue ici dans le cadre des études, j’ai passé mon concours après une formation en esthétique, j’ai reçu mon diplôme. Aujourd’hui je suis dans la restauration parce que je viens d’une famille de cuisinières et de cuisiniers. J’ai déjà mon savoir-faire mais j’ai préféré ce domaine de restauration dans lequel j’ai investi.

Parlez-nous de ce problème que vous dénonciez dans vos différentes vidéos ?

Bon, ça date d’une semaine environ. Ici, à Marrakech, il y a un groupe (plateforme de vente, NDLR) où chacun peut publier ce qu’il fait en vue d’avoir de la clientèle, c’est un moyen pour nous de faire des affaires. Pour mon cas, on a un jeune frère qui a ouvert aussi son coin à El fadl (quartier, NDLR). Depuis qu’il a ouvert le vendredi passé, ils ont commencé à bloquer mes publications dans le groupe. J’ai donc fait premièrement une vidéo audio mais je n’ai pas eu de retour et ça a continué, on me bloque mes publications chaque fois. Aujourd’hui j’en avais ras-le-bol et j’étais très surpassée, je n’ai pas pu retenir ma colère.

                             Gnane Marie Danielle, AfriMaghreb

Quelle leçon en tirez-vous ?

Nous sommes ici en frères et sœurs ; nous nous sommes retrouvés au Maroc. Nous formons tous une même communauté subsaharienne donc moi je vois un camerounais, un congolais comme un frère ivoirien. Pour moi, il n’y a pas de différence, on est à l’étranger mais le problème, nos frères noirs ne montrent aucune solidarité, juste de l’hypocrisie. On fait juste semblant. Ce n’est pas un marocain qui va venir nous unir c’est entre nous qu’il faut s’entraider mais pas empêcher les uns et les autres.  Donc moi, je demande que ça cesse, qu’on arrête de me faire mal. Lorsque quelqu’un de nous fait une activité qu’on le soutienne mais qu’on ne le décourage pas, qu’on ne se mette pas contre la personne. On doit encourager au moins les gens à travailler. J’ai pris tout mon courage, tout mon argent pour investir dans cette activité sans aucune aide alors qu’on me laisse évoluer.

Supposons que des gens continuent à vous bloquer, que ferez-vous ?

Je veux vous dire que la vie à l’étranger est très difficile mais c’est Dieu qui détermine le destin de tout un chacun de nous. Je compte me battre quoi qu’il arrive même si on met tout sur mon chemin, qu’on mette des clous ou des piques pour me bloquer. J’arriverai toujours à me relever pour aller de l’avant. Ce n’est pas eux qui détiennent ma vie.

Avez-vous un mot pour vos frères et sœurs qui sont là avec le seul but de traverser pour l’Europe ?

Moi je reste très ferme sur cette question. Je ne conseille à personne de prendre la voie de la mort. Chacun est venu sur cette terre pour quelque chose donc je ne peux pas dire à quelqu’un de ne pas traverser aussi. Mais, pour moi, cet argent que tu prends pour aller en Europe tu peux réaliser quelque chose en étant où tu es. Mon conseil à ces frères et sœurs, c’est leur dire que la voie de la mer pour l’Europe n’est pas la bonne.

Enfin, que proposes-tu à tes clients de si spécial ?

(Rire) J’ai appelé ce lieu Dani Délices à Saada, c’est mon nom et les délicieux plats africains que je fais : du garba, du placali, du foufou banane, du poisson grillé, l’attiekê, de la bonne sauce au gombo…

Merci Gnanne et bonne chance.

C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par L’Afroblogueur,

A découvrir sur AfriMaghreb : Cet ivoirien l’a dite, la vérité qui fâche les migrants subsahariens (VIDEO)

Partagez

2 thoughts on “« L’hypocrisie noire à l’étranger » Marie Danielle en a ras-le-bol (INTERVIEW)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/lhypocrisie-noire-a-letranger-marie-danielle-en-a-ras-le-bol-interview">
LinkedIn