Maroc : la CESAM inflige des sanctions à la communauté comorienne

Après des actes de violence lors d’un match de football à Marrakech, la Confédération des Stagiaires, Étudiants et Élèves Étrangers au Maroc (CESAM Marrakech) vient de prendre d’importantes décisions contre l’Association des Comoriens étudiant au Maroc (ACEM). La commission d’organiser retire non seulement l’équipe comorienne de la compétition mais aussi l’enjoint à la réparation des dégâts causés le 3 mars 2019.
Lisez in extenso le communiqué.

Suite aux incidents ayant émaillé la fin du match opposant les Comores à la République de Guinée le 03 Mars 2019. En l’occurrence, l’attribution par l’arbitre central du match Mr Sagna Pape d’un carton rouge au gardien de but de l’équipe des Comores ; en réponse de quoi ladite équipe s’est livrée, aidée par ses supporters, à des actes de violence envers le matériel de la CESAM et son chargé sportif (notamment les filets de la compétition), envers les poteaux du terrain Kaokab, et envers l’arbitre central du match ;  
Suite aux discussions ayant eu lieu lors de la réunion qui s’est déroulée le mardi 05 Mars 2019, au cours de laquelle étaient présents les représentants des deux communautés concernées (chargés sportifs et capitaines des équipes), les arbitres du match, ainsi que les membres du bureau de la CESAM-Marrakech ;
Et vu l’article 30 du Règlement intérieur de la compétition qui prévoit les sanctions applicables en cas de bagarre et violence lors des quarts-de-finale et demi-finale du tournoi ;  
La Commission d’organisation de la Supercoupe DFK-2019, assistée du Bureau exécutif de la CESAM, décide ce qui suit :  
L’équipe des Comores est disqualifiée et retirée définitivement de la Supercoupe DFK-2019 à compter de la publication de la présente décision ;   La communauté Comorienne est sanctionnée d’une amende de 300 DHS en guise de réparation des dommages causés au matériel de la CESAM ; Ce montant doit être obligatoirement réglé par la communauté Comorienne, faute de quoi elle ne participera pas aux prochaines activités organisées par la CESAM Marrakech.  
Cette décision de la Commission prend effet dès sa publication.  
Par ailleurs il est notifié aux responsables des communautés prenant part à la Supercoupe DFK-2019 qu’ils doivent prendre toutes leurs dispositions afin d’éviter que de tels agissements se reproduisent lors d’un match. Dans le cas contraire, la Commission et le Bureau exécutif sanctionneront avec au moins la même rigueur la communauté fautive.

Fait à Marrakech le 6 mars 2019

La Commission d’Organisation

Cheick Amad
Contact Rédaction : afrimaghreb@gmail.com

Partagez

One thought on “Maroc : la CESAM inflige des sanctions à la communauté comorienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/maroc-la-cesam-inflige-des-sanctions-a-la-communaute-comorienne">
LinkedIn