Maroc : un projet de logement décent pour les femmes migrantes en situation vulnérable

Donner un hébergement décent aux femmes et familles migrantes au Maroc, c’est l’objectif que vient de se fixer l’Association pour le Développement et la Sensibilisation des Guinéens Migrants au Maroc (ADESGUIM). En partenariat avec l’ONG espagnole HIMAYA, l’ADESGUIM souhaite offrir les meilleures conditions de protection à la couche féminine des migrants subsahariens sans distinction de nationalité.

Pour le Président de l’ADESGUIM, « le concept migratoire actuel du Maroc est extrêmement complexe pour les migrants subsahariens en général et pour les femmes en particulier. C’est ce qui fait que les femmes n’arrivent pas à supporter la vulnérabilité. C’est dans ce contexte que nous avons mis en œuvre ce projet d’hébergement » a expliqué Ibrahima Kabassan Sampou.

« L’objectif de l’ADESGUIM pour cette action est de donner un abri aux femmes sans abris et d’apporter une amélioration à leurs situations (santé, alimentation, juridique etc.) et pour le retour volontaire pour celles qui le souhaitent dans le cadre du programme de retour volontaire de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) » a-t-il ajouté.

Une famille bénéficiaire du projet d’hébergement ADESGUIM – HIMAYA, Rabat.

Sur les capacités des promoteurs à atteindre un nombre important de familles et femmes migrantes à travers le Royaume, Ibrahima Kabassan rassure de la volonté de ses partenaires à accompagner son organisation, connue pour son activisme sur le terrain.  

« Grâce à nos actions sur le territoire national et notre contribution aux activités de quelques ONG internationales, nous avons eu un contact d’une organisation de l’Espagne du nom de Himaya qui, selon elle, souhaite établir un partenariat avec une organisation sérieuse au Maroc et du coup, elle a beaucoup entendu et vu ADESGUIM dans les réseaux en Espagne. Voilà un peu comment les deux organisations se sont vues pour faire cette action. Pour le moment, le seul partenaire est Himaya mais nous avons d’autres organisations avec qui nous travaillerons pour l’amélioration des conditions des femmes » précise le responsable associatif.

Il faut noter que pour cette première phase, le projet est lancé sur la ville de Rabat. Les initiateurs envisagent l’élargir aux villes de Casablanca et Fès dans la seconde phase avant d’autres régions du Royaume en fonction de leurs moyens.

Aya Ouédraogo
Contact : afrimaghreb@gmail.com

A découvrir…

Partagez

One thought on “Maroc : un projet de logement décent pour les femmes migrantes en situation vulnérable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
LinkedIn