Hichem Aboubacar à la CESAM “nous acceptons vos excuses”

Le Secrétaire Général de l’ACEM Marrakech  (Association des Comoriens étudiant au Maroc a répondu ce vendredi aux accusations à l’encontre de sa communauté.

Dans un communiqué en date du mercredi 6 mars, la Commission Sportive de la CESAM (Confédération des Etudiants, Élèves et Stagiaires Africains
Étrangers au Maroc) avait décidé de sanctionner l’ACEM après d’incidents survenus au stade Kawkab dans un quartier populaire de Marrakech. Indigné, le Bureau de l’ACEM, à travers Hichem Aboubacar, a aussitôt exigé des explications. “La communauté comorienne de Marrakech a toujours su respecter la CESAM ainsi que les différentes communautés si présente dans la ville ocre” s’est indigné le Secrétaire Général.

Dans la soirée du jeudi 7 mars, une réunion urgente aurait été organisée par la CESAM et le Conseil Consultatif à Marrakech face à la requête comorienne. A la sortie cette rencontre, une vidéo aété postée sur la page de la Cesam Marrakech : l’organisation estudiantine a présenté solennellement ses excuses à l’ACEM.

La communauté comorienne, en réponse, a rappelé les principes sacro-saints qui la caractérisent. “Nous acceptons vos excuses en tout sincérité et vous suggère de toujours” précise Hichem Aboubacar.

 “Depuis le 31/12/1981 à Casablanca, date de création de l’ ACEM (Association des Comoriens Etudiant au Maroc). Cette dernière a fait l’objet d’une plénitude de ses membres une priorité, un échange culturel et estudiantin entre ses membres et les autres communautés affiliées à la CESAM en toute sincérité et respect de la culture des uns et des autres. Nous avons eu la chance de poursuivre nos études dans un pays devenu un havre de paix pour tout étudiant épris du savoir grâce à l’hospitalité des marocains ” a joute-t-il.

Poursuivant, le Secrétaire Général reconnaît : “suite aux incidents survenus lors du match opposant les Comores à la République de Guinée le 03 Mars 2019, la communauté comorienne de Marrakech avoue avoir commis des violences à l’égard des matériels (les filets, les camps) après une décision injuste de l’arbitrage à la fin du match. Elle [ACEM, ndlr] n’admet pas avoir commis des bagarres à l’égard qui que ce soit. Et la communauté s’en excuse du plus profond suite à ces incidents.

Sur ce, le bureau exécutif de l’Acem Marrakech ainsi que tous ses membres ont condamné les accusations mensongères inventées pour disqualifier injustement l’Équipe Comorienne de Marrakech. Et la communauté comorienne exige un minimum de respect à son égard comme elle a toujours su respecter les autres. Les propos ont été si blessant et méprisant envers notre communauté.”

Aya Ouédraogo
Contact Rédaction afrimaghreb@gmail.com

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/marrakech-hichem-aboubacar-a-la-cesam-nous-acceptons-vos-excuses">
LinkedIn