MISS CESAM 2019 : “C’est du jamais vu au Maroc ce qu’on nous demande”

Cette année, les Miss et Mister CESAM devront payer une licence pour la validation de leur candidature. La Confédération des Etudiants et Stagiaires Africains Étrangers au Maroc (CESAM) exigerait le paiement de 500 dhs par tous les candidats et candidates présélectionnés le 23 février dernier à Rabat. En plus du concours de beauté, de nombreux jeunes étudiants désirant prendre part aux activités culturelles notamment les challenges “CESAM GOT TALENT” sont obligés de débourser de l’argent pour être confirmés.
Jointe au téléphone, une des miss finalistes se confiant à notre réaction a regretté le fait que l’organisation ait voulu que les choses partent ainsi. “Je suis sincèrement déçue qu’on nous demande à nouveau de payer une licence. Imaginez ! Pendant la présélection, nous avons pris en charge certains de nos frais : le déplacements et certaines tenues, et il nous a pas été dit qu’à la finale aussi, on payerait 500dhs. C’est du jamais vu ce qu’on nous demande de payer. Cette fois-ci ce n’est pas pour s’acheter des choses mais donner comme frais de participation.

Poursuivant, la candidate ajoute : “personnellement, cela m’écoeure. Ce qui est le plus énervant c’est quand on me dit que cela est secret. Quel secret ! Si nous participons c’est pour rendre à l’Afrique sa fierté en tant qu’étudiante pas pour venir payer de l’argent.

Il faut ajouter l’année 2019 marquera la 38ème édition de la Journée Culturelle et Sportive de la CESAM prévue du 6 au 13 avril à Rabat.
Nous y reviendrons.

Cheick Amad,
Contact rédaction : afrimaghreb@gmail-com

A découvrir sur AfriMaghreb

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/miss-cesam-2019-cest-du-jamais-vu-au-maroc-ce-quon-nous-demande">
LinkedIn