« Ne pleurnichons plus » la solution d’Arnaud Ghoraud contre l’inaction des ambassades des pays subsahariens

Le manque de soutien des représentations diplomatiques au Maghreb continue d’être pointé du doigt par les immigrés subsahariens. Le chargé des finances de l’Association des Ressortissants Ivoiriens de Casablanca (ARIC) a, dans un post sur la page de l’organisation, reproché aux communautés subsahariennes le manque d’organisation efficace. Le message qui pourrait sembler être orienté vers toutes les diasporas appelle à s’unir dans une “solidarité agissante”. Nous vous proposons in extenso, le contenu de la publication introduite par l’interpellation « examinons ensemble… »

« N’est-ce pas une faiblesse de notre part, ou encore moins un manque d’engagement ? Nous suivons par moment sur les réseaux sociaux, dans la presse écrite ou à travers d’autres canaux de communication, la diaspora revendiquer, se plaindre du non engagement de ses ambassades ou consulats à ses côtés. Examinons ensemble, une communauté quelle que soit sa taille, peut faire mieux et fort qu’une structure étatique, si sont enfouis dans sa moelle épinière : la solidarité, l’amour, la volonté de soutenir l’autre en cas de détresse. Une telle communauté peut faire plier l’échine, se faire respecter, et faire face à n’importe quelle situation.

Comment vivent certaines communautés installées dans des pays où il n’existe pas leur ambassade et consulat ?

C’est une volonté manifeste à demeurer ensemble qui fait de nous une communauté forte. Ne pleurnichons plus, la seule panacée capable de nous guérir du manque de soutien de nos représentants légaux, c’est notre engagement et notre capacité à nous rassembler autour d’une véritable solidarité agissante, une union sacrée; et cela autour et au sein d’une structure comme la nôtre. J’assume… » conclut Arnaud Ghoraud.

Il faut noter que la communauté ivoirienne est l’une des plus actives au Maghreb. Forte de cette organisation, l’ASSIVAT (Association des Ivoiriens Actifs de Tunisie) a réussi récemment à gérer les derrières violences anti-subsahariens à Najmatar (Tunis).

Cheick

A découvrir sur AfriMaghreb

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
Google+
http://www.afrimaghreb.com/ne-pleurnichons-plus-la-solution-darnaud-ghoraud-contre-linaction-des-ambassades-des-pays-subsahariens">
LinkedIn