Portrait : le parcours atypique de Baldé Amadou Sadio au Maroc

Père d’un garçon et d’une fille, BALDE Amadou Sadio vit jour le 07 /02/1982 à TELEMELE, dans l’ancien Fouta théocratique, republique de Guinée.
Après une enfance fondée sur l’éducation scolaire française et coranique (obligatoire), ce prodige et valeureux guerrier fit tout son parcours en Guinée où il sera lauréat de l’université de N’zérékoré en Génie chimique en 2007.

Une soif de réussite et de perfectionnement


Ambitieux et convaincu que dans le voyage se trouvent une autre éducation et une richesse qu’on ne peut acquérir que là, ce digne fils peulh (ethnie qui a été, par ses guerres saintes, responsable de l’implantation de l’Islam dans la plupart des pays de l’Afrique Subsaharienne), juste après sa diplomation universitaire, a fait ses valises pour le Royaume chérifien du Maroc. Il les pose à Rabat, où il est installé avec sa famille.

Engagement, migration et droits humains


Resté attaché aux idéaux éducatifs et de progrès, monnaie courante des Peulhs, ce digne fils s’attaquera directement à l’augmentation du savoir qu’il avait acquis en Guinée. Il multiplie alors les stages dans différentes universités et sociétés. Ainsi par sa personnalité et son ouverture d’esprit, Amadou Sadio empruntera un chemin des plus nobles. Ce chemin qui ira jusqu’à le faire renoncer à tous ses acquis académiques. Cette trajectoire qui le conduira désormais vers le fond des valeurs les plus marquantes de toute une diaspora. Il se convertit en défenseur des droits des migrants au Maroc en 2008.
Entre militantisme, syndicalisme, entrepreneuriat et politique, le nom « Baldé » apparait dans la fondation et la direction de plusieurs associations agissant pour la l’intégration, la solidarité et les droits des communautés subsahariennes et autres au Maroc. Parmi ces dernières, on peut reconnaitre le Conseil des Migrants, l’ASIGMA, l’AGVR, l’ODT-I (syndicat pour les travailleurs migrants, NDLR) entre autres.

Un leadership avéré dans l’intégration africaine

En 2017, il se verra confier la direction de la plus grande organisation regroupant les migrants au Maroc siégeant à Rabat. La plateforme des Associations et Communautés Subsahariennes au Maroc est un ensemble d’associations de migrants agissant pour l’intégration, la solidarité et les droits des résidents d’Afrique subsaharienne. Cette dernière regroupe 17 organisations dont il a assuré la fonction de coordinateur général avant de céder sa place à un autre membre plus jeune. Aujourd’hui, il conserve son statut de grand gibier procurant son ombre au sein de l’organisation et assure le rôle de trésorier général.

Du combat politique quotidien en Guinée


Toujours attaché à son pays, il est le secrétaire Fédéral de l’UFDG-Maroc (Union des Forces Démocratiques de Guinée), deuxième force politique de la Guinée, avec 37 députés à l’Assemblée nationale. Ce parti est le principal axe d’opposition du parti au pouvoir dirigé par M. Alpha Condé, ex-président de l’union africaine.
Multitâche et économiste de nature, il est aussi le PDG de BALDE HOLDING, société commerciale import-export implantée à Casablanca, Rabat et Agadir, villes stratégiques du Maroc.

Ansoumane, AfriMaghreb
Contact rédaction :afrimaghreb@gmail.com

A découvrir

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
LinkedIn