Soutien à « MHD meurtrier » ou compassion pour LOÏC ? En vérité…

Depuis le 15 janvier, le rappeur français Mohamed Sylla alias MHD est en garde à vu a Paris au 2ème district policier pour implication dans une rixe. La triste scène filmée a coûté la vie au jeune
Loïc âgé de 23 ans la nuit du 5 au 6 juillet dernier.

La garde à vue

Le motif incontestable de la garde à vue de MHD est que son véhicule ait été utilisé par ses amis du XIXeme arrondissement pendant l’homicide. La même voiture aurait été retrouvée au long de l’enquête calcinée. L’avocate de MHD nie complètement la présence de son client sur les lieux et n’ayant participé au meurtre.

30 ans de prison ou 3 ans

Il est reste à savoir que dans l’article 221-1 du code pénal français, homicide volontaire est puni de 30 ans de réclusion criminelle. MHD pourrait être aussi un complice de l’assassinat en prêtant sciemment sa voiture pour l’opération du 5 au 6 juillet. Là, il prendrait aussi 30 piges de prison puisque le complice et le meurtrier ont la même sentence dans le droit pénal français. Peut-être le rappeur pourrait trouver une issue d’avoir prêté sa voiture sans être au courant de l’opération. Un autre cas, il pourrait être un témoin impliqué mais n’ayant signalé rien aux autorités, là c’est 3 ans de prison ferme.

Compassion pour l’innocent Loïc

Sur les réseaux sociaux, le rappeur français n’est pas soutenu par tous, même s’il a reçu des encouragements. Sur Instagram, certains rappeurs français comme Black M, Dadju, Fianso n’ont pas manqué à poster une petite légende accompagnée d’images de l’artiste… Il reste critiqué et jugé moralement par des internautes. Quelques questions que se posent bon nombre d’observateurs : pourquoi voulait-il arrêter sa carrière seulement à 24 piges pendant que tout semblait être rose ? Pourquoi au même moment en Allemagne a-t-il pleuré à larmes chaudes pendant un concert devant son public ?
Est-ce qu’il n’était pas touché moralement d’avoir commis l’irréparable ?
Des critiques pour force à MHD et des soutiens pour Loïc ne font que faire toile sur les réseaux sociaux.

Ibrahima Magass
Contact : afrimaghreb@gmail.com


A découvrir…

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
LinkedIn