Tunisie : Joe Balla, ce passeur ivoirien froidement assassiné par ses proches à Balazreg

Du nouveau dans l’affaire de l’ivoirien dit « s’être pendu à Tunis » le 19 août dernier à Tunis. La victime, nommée Joe Balla, serait un des puissants passeurs de migrants, révèlent nos confrères d’AfroPlanète. L’homme a été retrouvé « allongé dans la douche, une éponge rattachée à la fenêtre et mise à son cou ». Les premiers témoins ont cru à l’hypothèse du suicide.

Tunisie : un ivoirien mort à Barlazreg « il s’est pendu de son propre gré »
@DR

« Sa mort n’est pas due à une pendaison mais à un assassinat en vue de l’empêcher de dire plus sur les personnes qui l’ont agressé et volé l’argent des clients (les migrants clandestins, NDLR) » recadre l’enquête.

Braqué par deux de ses proches, Joe Balla se serait retrouvé complètement « dérobé » des milliers de dinars tunisiens. Cette somme devait servir à la traversée de plusieurs candidats subsahariens pour l’Europe via Sfax. Coincé par ses débiteurs à Tunis, l’ivoirien aurait dénoncé « Pédro », un de ses agresseurs, « les autres braqueurs se sentant menacés de peur qu’il les dénonce ont dû le faire taire »

Il faut ajouter que le jour de son agression, « une voisine dit avoir entendu des bruits » dans la maison où Joe Balla est mort ; malheureusement elle a négligé vu que la maison du défunt abritait un maquis. 

Aya Ouédraogo
Contact Rédaction : afrimaghreb@gmail.com

A découvrir…
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate AfriMaghreb
Facebook
Facebook
LinkedIn